Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été fasciné par la Musique. Comme elle anime, comme elle raconte, comme elle unit, comme elle transforme, comme elle guérit. Cela m’a donné l’élan d’explorer divers instruments dont ma propre voix. Plus tard, mon chemin m’a mené à la rencontre de différents peuples autochtones. Auprès d’eux, j’ai entrevu la profondeur dans les relations aux différentes formes de vie qui nous entourent, le sens du village et de la communauté. Il y a 10 ans, les naissances de mes enfants m’ont appelé à œuvrer pour les générations futures.

Peu après, j’ai eu le privilège de rencontrer Ingrid Bauer, Jean-Claude Catry et Norbert Fond, que j’ai choisis comme mentors dans la connexion profonde à la Nature et l’art du mentorat depuis 2018. Depuis 2021, je reçois également les enseignements et le mentorat de Salvatore Gencarelle.

J’ai découvert qu’il était possible de recréer des communautés où chacun(e) nourrit une relation profonde à soi, aux autres, au vivant. Où chacun(e) est soutenu(e) dans son individualité pour faire émerger ses dons et les mettre au service de la Vie.

Cet engagement dans les pratiques de connexion profonde et dans la régénération culturelle par le mentorat traditionnel a changé ma vie. Au travers de ce chemin de reconnexion, je réintègre et aligne peu à peu les différentes parties de moi (émotionnelle, physique, mentale et spirituelle) et de mon histoire. Sur ce chemin, une question a émergé, qui nourrit ma curiosité et mon engagement depuis :

" Et si nous faisions plus de place à une musique nourrie par nos relations au vivant ? " 

Me laisser guider par cette question, c'est continuer de nourrir ma connexion à la Nature et ré-enchanter mes pratiques musicales à travers l'exploration de la Musique Vivante.

Sur ce chemin, il y a aussi l’engagement que le mentorat a fait émerger en moi : tendre la main comme on continue de me la tendre, humblement. Depuis 2019, je soutiens ainsi des enfants, des adultes, des familles sur leur propre chemin de connexion. En offrant un contenant culturel et en facilitant des expériences leur permettant de vivre la connexion à la Nature, aux autres, à eux-mêmes. Pour que chacun(e) trouve sa place dans la grande partition de la Vie. Pour que chacun(e) chante authentiquement sa voix, en harmonie avec ses relations. Pour que chacun(e) chemine vers l’émergence de ses dons et les mette au service des générations futures de toute forme de Vie.

François Cazenave-Loustalet.

Gratitudes

Je tiens à exprimer ici une profonde gratitude pour Ingrid Bauer et Jean-Claude Catry (Wisdom of the Earth), Norbert Fond (PermaVisions), Salvatore Gencarelle et Feathers (Helpers Mentoring Society). Merci pour votre engagement et votre soutien, cela est si précieux. 

Gratitude à Tom Brown Jr., Jon Young, René Nauta, Beke Olbers, Theresa Emmerich Kamper, Susie Ro, Melanie DeMore, Helen Yeomans, Sophia Efthimiou et tant d’autres pour leur précieux travail dont je récolte quelques fruits que j’essaie d’honorer. Merci à Cécile Faulhaber pour avoir réalisé le film « L’autre Connexion », à elle et Emmanuelle Dingli pour leur contribution avec Troisième Option. J’ai aussi beaucoup de reconnaissance pour toutes mes compagnes et tous mes compagnons de route sur le chemin de la connexion, ainsi que pour celles et ceux qui me font confiance pour les accompagner ou accompagner leurs enfants. Gratitude à ma famille qui rend ma vie plus belle et plus précieuse au quotidien.

Je n’oublie pas et honore celles et ceux qui sont désormais des ancêtres et qui ont dédié leur vie à faire perdurer et transmettre les savoir-faire et savoir-être qui sont et seront si précieux aujourd’hui et demain. Je pense à Ingwe, initié par les Akambas au Kénya, à Judy et Jake Swamp, aînés du clan du Loup de la nation Mohawk, à Gilbert Walking Bull et à la lignée de Woptuka, de la nation Lakota. Je pense à celles et ceux qui prennent soin de la Terre depuis tant de générations.